Le Kimono, un emblème de la culture japonaise

ceinture obi

Ayant moins de liberté dans la mode qu’à l’époque moderne, il était habituel pour les Japonais de porter le Kimono dans le passé. Aujourd’hui, le kimono est rarement porté au Japon, mais la culture du « kimono » reste d’actualité même si la plupart des Japonais portent des vêtements occidentaux. C’est pourquoi nous avons inclus cette introduction à l’une des meilleures traditions japonaises, le Kimono.

Il était courant pour les Japonais de porter cet habit qui est un vêtement traditionnel japonais jusqu’à ce que la culture occidentale arrive au Japon.

Le kimono a une longue histoire,plusieurs sortes ont été portés depuis la période Jomon, qui est quand le Japon est né comme un pays. A travers la période Asuka, la période Nara et la période Heian, il a lentement évolué vers la version actuelle.

Après la période Meiji et la période Taisho, l’Occident est lentement arrivé au Japon, mais les Japonais portaient encore des kimonos principalement en tenue décontractée jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale pendant la période Showa.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur l’histoire du kimono japonais

Même si Kimono est un mot unique, il y a beaucoup de types différents et de variantes. vous trouverez dans la suite de cet article, plus de détail à ce sujet.

Les kimono de cérémonie pour homme

Kimono homme

« Nagagi, Haori et Hakama » est un ensemble de vêtements de cérémonie masculins. Ce style est le vêtement officiel pour les cérémonies spéciales telles que les mariages.

Les kimono de cérémonie pour femme

Pour les femmes, il existe de nombreux types de kimono. Les femmes mariées portent le « Tomesode » en tant que vêtement de cérémonie. Et les femmes célibataires portent le « Furisode » qui est un kimono à manches longues.

Tomesode femme
Tomesode
Furisode femme
furisode

Et pour les étudiantes et les enseignantes, elles portent le « Hakama ».

hakama
Hakama

Vêtements décontractés pour femmes

Homongi

Les femmes portent le « Homongi » (signifiant littéralement vêtement de visite) qu’elles soient mariées ou non mariées comme Kimono décontracté.

Homongi

Mofuku

Les Japonais portent le Mofuku qui est le drap de deuil pour la cérémonie funéraire ou le service commémoratif bouddhiste.

Mofuku

Le kimono de nos jours

Il est rare d’avoir un kimono à la maison aujourd’hui, cependant, les Japonais portent le kimono lors d’occasions spéciales comme les mariages, Seijin-shiki (cérémonie du jour de la venue de l’âge de 20 ans), ou Omiya-Mairi (cérémonie traditionnelle shinto pour les nouveau-nés et visite les lieux de culte shinto pour prier pour la croissance des enfants), etc. Aujourd’hui, un set est assez cher, donc souvent les gens le loue dans des magasins spécialisés.

Kimono traditionnel

Certaines familles ont hérité de vieux Kimonos de leurs grands-mères. Certaines familles en achètent un pour leur fille comme souvenir unique. Cependant, la version formelle coûte généralement un demi-million à 1 million de yens.

En plus des précieux Kimonos, il y a aussi des vêtements décontractés appelés « Jinbei » et « Yukata ». Il en coûte environ 10 000 à 30 000 yens pour un set comprenant « Obi (la ceinture pour le Kimono) ». Les gens portent souvent le Jinbei ou Yukata pour le festival d’été et vous pouvez aussi voir des enfants porter le Jinbei ou Yukata au festival d’été.

Le « Wagara » qui est le motif japonais sur cet habit est attrayant et beau.

Vous souhaitez en savoir plus ? Retrouvez notre article sur ce qu’il y a à savoir sur cet habit traditionnel !

Quel avenir pour ce vêtement japonais ?

Kimono Fleuri

Dans l’ère moderne, le kimono est rarement porté, cependant, les Japonais maintiennent encore la coutume de porter cet habit pour des cérémonies et des lieux spéciaux. Même si la mode japonaise a peu à peu changé, la tradition elle a été respectée et sera chérie des temps anciens aux générations futures.